Gratiferia

Que signifie Gratiferia ? Définition et explication

Une gratiferia s’organise dans votre quartier et vous ne savez pas ce que c’est ? Vous pourriez pourtant trouver cet événement fort intéressant

Gratiferia est un néologisme d’origine espagnol. Il est créé à partir des mots « gratis » qui signifie gratuit et « feria » qui signifie foire. Littéralement, ce terme se traduit donc par « foire au gratuit ».

En effet, lors d’une gratiferia, les exposants vont proposer de donner des objets ou des services à ceux qui pourraient être intéressés. Ceux qui donnent peuvent trouver un moyen d’aider les autres, sans rien n’attendre en retour. Pourquoi garder un objet qui ne sert plus au fond de son grenier ? Cet objet pourrait se révéler bien utile à un autre.

  • Une gratiferia est souvent un lieu de convivialité

gratiferia

Crédit : Gabriel Rugiero

Les plus modestes pourront bénéficier d’objets gratuits,  sans forcément avoir un proposer quelque chose en échange. Cela pourrait ainsi être pour eux un moyen d’acquérir un objet sans avoir à se sacrifier financièrement.

Ces événements sont souvent un lieu de convivialité, où les rapports ne sont pas basés sur l’argent et l’envie de faire une « bonne affaire », quitte à profiter de l’autre.

Depuis les première gratiferias qui ont eu lieu en Argentine, ces événements se multiplient dans le monde. Ils constituent une alternative à l’économie moderne où l’argent règne en roi.

Pour réussir une gratiferia, il est toutefois nécessaire de respecter quelques règles élémentaires. Les objets donnés doivent être en bon état, pas question que cela se transforme en une poubelle. Ceux qui récupèrent les biens doivent le faire parce qu’ils estiment en avoir besoin. L’idée n’est pas de posséder pour posséder, ou pire de vouloir revendre ultérieurement un objet reçu gratuitement.

Vous connaissez ainsi à présent les principes d’une gratiferia. Si ce concept vous plait, pourquoi ne pas chercher autour de vous un tel événement, voire d’en organiser un !